Conseil gestuel

Conseil gestuel 2018-04-26T16:35:53+00:00

Pour qui ?

Que vous soyiez

  • acteurs,
  • conteurs,
  • danseurs (dans la mesure où vous vous engagez dans une démarche théâtrale),
  • musiciens,
  • chanteurs,
  • choristes

Pour quoi ?

Je peux vous accompagner

  • vers une plus grande conscience du mouvement,
  • vers une meilleure lisibilité de votre gestuelle,
  • vers une plus grande disponibilité corporelle,

conformément à vos orientations professionnelles générales ou particulières, à vos besoins personnels. (Ce qui signifie que je n’interviens pas à priori sur les choix de mise en scène).

Après évaluation bilatérale de vos besoins, nous établissons un programme dans un ordre de priorité, en fonction de votre disponibilité et de vos moyens.

Comment ?

Ce que je sais faire

  • Vous faire découvrir les principes de mise en disponibilité au jeu (réveil musculaire et articulaire, stimulations, étirements, assouplissements) et de récupération passive et active.
  • Dresser l’inventaire des qualités physiques indispensables aux métiers du spectacle vivant et mettre en place des stratégies d’entraînement pour les acquérir, les entretenir ou les améliorer.
  • Reconnaître les usages traumatisants pour les articulations. Fort de ce constat, vous apprendre à réduire les nuisances corporelles générées par les surmenages de la profession et abandonner certaines pratiques empiriques.
  • Lire les caractéristiques anatomiques du geste et de l’attitude (cinématique et cinétique).
  • Expliquer la respiration, les respirations : mise au clair de l’acte respiratoire par des explications anatomiques et exercices pratiques ; dresser l’inventaire des multiples façons de respirer et leur incidences sur le corps en jeu.
  • Mettre en évidence et analyser vos tendances naturelles. Exagérer d’abord puis atténuer ces tendances afin « d’éclaircir la page d’écriture de votre gestuelle ».
  • Ouvrir le champ des conduites gestuelles pour que vous puissiez élargir votre vocabulaire de jeu. Chercher le meilleur dosage de tonicité dans les articulations afin que celles-ci puissent accepter toutes les nuances de jeu.
  • Le geste dans soi (intracorporel*), vis à vis des autres (intercorporel*), des objets, de l’espace (intercadre*). * Termes empruntés à Claire Heggen (Théâtre du Mouvement).
  • Du geste au texte, du texte au geste. Comment éviter la concurrence déloyale entre langage du corps et langage parlé.
  • Le geste comme source du sentiment, de l’émotion. Comment ressentir une émotion en recomposant les signes corporels qui lui sont propres.